Les greens d’hiver, une protection nécessaire des gazons

 

La période hivernale avec le froid qui l’accompagne nous amène parfois à passer nos golfs en “greens d’hiver”. Nous essayons de le faire le moins possible pour satisfaire les joueurs mais c’est une décision qu’il est parfois nécessaire de prendre.

Dans cette situation, le drapeau de chaque trou est disposé, en avant du green laissé au repos, sur une zone  souvent réduite et bien tondue.

Cette précaution permet d’éviter aux plantes gelées d’être cassées sous les pas des golfeurs. Le gazon peut ensuite noircir aux endroits piétinés (les graminées on été tuées). Quand la surface du green est gelée et que le sol ne l’est pas, c’est le moment le plus risqué pour ces végétaux.

L’hiver est une période de régénération pour le gazon et les plantes en général. La pousse est réduite voire inexistante quand la température du sol passe sous les 12 °C. L’activité cellulaire ralentit pour bien redémarrer quand les jours rallongent et que la chaleur revient.

Le froid protège nos golfs : il est bénéfique pour les plantes puisqu’il tue certains champignons et certains insectes qui les rendent malades.

La protection de nos greens en hiver permet aussi de bien démarrer la saison. Les plantes reprennent d’autant mieux leur croissance une fois passée la période de froid.

Le but des ces greens d’hiver est d’avoir des gazons en pleine forme pour les premières véritables parties de mars et d’avril.

Ce texte a été rédigé en collaboration avec Laurent BERMOND, intendant du parcours exclusivgolf du Coudray.

 

Les commentaires sont fermés.

Toutes les actualités