La meilleure période pour effectuer des travaux sur les zones de jeu.

 

Les mois d’hiver sont le meilleur moment pour faire des travaux sur les golfs. On perturbe ainsi beaucoup moins le jeu qu’en pleine saison, quand les golfeurs s’adonnent à leur passion sur l’ensemble du terrain.

Les opérations structurelles liées à l’arrosage, aux chemins sont réalisées. On s’intéresse aussi aux greens et aux bunkers : ce sont les chantiers associés au jeu.

Refondre un green est une décision parfois nécessaire.  Problèmes de drainage, de pousse du gazon ou simple volonté de donner une nouvelle forme ou d’agrandir, quelque soit la raison, l’opération est sensible et demande un véritable professionnalisme.

Première étape, le terrassement. On décaisse sur une trentaine de centimètres toute la surface désirée. on obtient ainsi un fond de forme  sur lequel on va insérer un réseau de drains souvent en forme d’arrêtes de poisson. Ces tuyaux de drainage sont en matière plastique et mesurent entre 50 et 65 mm de diamètre.

Puis, on va “fermer le drainage” par du gravillon et de la mignonette. On viendra ensuite, par-dessus, installer un sable de 0,4 mm par exemple et du sable amendé (mélangé à des matières organiques).

Le placage constitue la dernière étape. Il faut au minimum deux semaines pour  que le gazon s’enracine et deu

x mois pour que  le green soit jouable.

Pour refaire un bunker, on doit aussi préparer le fond de forme, le réseau de drainage mais on ajoute une bâche (tissu non tissé) qui empêche les remontées (de cailloux notamment) et on referme avec des granulats de variété décroissante.

Il arrive que ces travaux coûteux soient réalisés par des entreprises sous-traitantes qui possèdent les appareils mécaniques utiles mais qui offrent aussi une garantie de qualité indispensable.

Ce texte a été écrit en collaboration avec Laurent BERMOND, intendant de parcours à l’Exclusiv golf du Coudray. Plus d’informations au 01 41 31 92 10.

zp8497586rq
 

Les commentaires sont fermés.

Toutes les actualités